samedi 22 juin 2024

Une interview de haut niveau sur Sud Radio et avec Mobility TV

Ce jeudi 20 juin, je suis intervenu sur l'antenne de Sud Radio. je faisais partie des journalistes intégrés à l'émission Face à la Presse, entre 19h et 20 h. 

Ce rendez-vous est organisé en partenariat avec la chaîne Mobility TV,  à laquelle je collabore ponctuellement. Et il se déroulait dans la tranche d'information "Les vraies voix qui font rouler la France" avec Cécile de Ménibus et Philippe David. 

Avec ma consoeur Valérie Collet du Figaro, nous étions face à Maxime Picat, le responsables des achats et des approvisionnements chez Stellantis. Un cadre brillant qui fait partie de la garde rapprochée de Carlos Tavares et dont on dit qu'il est un potentiel dauphin. 

L'entretien est à revoir ici en replay :  https://dai.ly/x90ntdm

On a interrogé Maxime Picat sur les sujets chauds du moment (ralentissement des ventes dans l'électrique, contexte politique Europe US avec des élections qui peuvent changer la donne, faut il craindre les chinois ?, comment interpréter l'accord avec Leapmotor, les rappels liés aux airbags Takata, la stratégie du groupe pour s'approvisionner en métaux critiques et semiconducteurs, l'usine du futur). On avait en face un bon client.

Mon rôle n'a pas été simplement de poser des questions. J'ai été l'architecte de Face à la presse en déterminant les sujets à aborder, en lien avec les présentateurs de l'émission et ma collègue du Figaro. J'ajoute qu'elle et moi avions déjà eu l'occasion de rencontrer notre invité. Ce qui a permis de gagner en efficacité. Et sur les aspects technologiques, mon expertise a été utile pour poser les questions qui s'imposaient. 

J'ai adoré l'exercice et espère avoir l'occasion de le pratiquer à nouveau.  

jeudi 13 juin 2024

L'animateur qui dynamise les inaugurations

Ce matin, j'ai eu l'honneur d'animer l'inauguration d'une giga factory d'électrolyseurs (ces équipements qui servent à produire de l'hydrogène vert à partir d'électricité et d'eau). Un événement qui se déroulait près de Belfort, un spot où se concentrent les giga factories dans la filière de l'hydrogène (Forvia pour les réservoirs, bientôt Gen-Hy pour des électrolyseurs et Inocel pour des piles à combustible de forte puissance. 

La région BFC est en pointe dans ce domaine. 

J'ai travaillé pour McPhy, un pionnier de cette filière hydrogène. Contrairement à ce que son nom laisse entendre, il s'agit d'une société française. Elle m'avait d'ailleurs utilisé en 2022 pour animer aussi l'inauguration de son nouveau siège social à Grenoble. 

La raison pour laquelle on m'a contacté est simple. Je connais très bien le domaine de l'hydrogène, que je travaille en profondeur depuis des années, ainsi que les acteurs de la filière. 

Ce qu'on attendait de moi, c'était de dynamiser la conférence. Par définition, ce type de cérémonie se caractérise toujours par des longueurs et des discours à n'en plus finir. Les organisateurs avaient fait le choix (que je valide) de réduire au strict minimum les temps d'intervention. 

Mon rôle a été de faire le modérateur de l'ensemble de la session, qui a duré un peu plus d'une heure. Et surtout d'apporter du liant. Ainsi, j'ai permis à des partenaires de prendre la parole, sous forme d'interview (en français et en anglais). Un exercice plus agréable pour tout le monde. 

Par ailleurs, j'ai aussi animé une petite table ronde avec des intervenants de l'entreprise. Mon rôle a été de préparer cette session en amont, mais aussi de rassurer les orateurs qui n'ont pas forcément l'habitude. L'idée était de mettre en avant l'humain derrière l'usine. A l'issue d'une répétition, le debrief a permis de recaler les interventions pour faire "plus simple" et spontané. Résultat : le lendemain, on a fini avec un peu d'avance sur le timing et la discussion a été super fluide. 

Tout cela pour dire qu'un animateur chevronné arrive à faire la différence. Il peut gérer les aléas du direct et apporter le mot d'humour ou la relance qui vont détendre l'atmosphère. In fine, l'objectif c'est que le client soit content et que la cérémonie soit dynamique. 

mardi 28 mai 2024

G-Hy TV : un premier bilan après 6 mois d'activité

En novembre dernier, une nouvelle aventure commençait pour moi en tant que rédacteur en chef de la nouvelle chaîne G-HY TV dédiée à l'hydrogène. Edité par la société Alfa Mega, qui a a créé Mobility TV, ce nouveau canal relève un défi de taille : informer de façon juste et non partisane le public de ce qu'il se passe au sein de la filière.  

Six mois ont passé et on en a fait des choses avec l'équipe (Pierre Mercier, Bastien, Vincent et Lionel Rosso-Cadetto, Edward Lichtner, Laurence Péraud). 

A ce jour, on a déjà publié plus de 80 contenus entre les interviews, les tables rondes et les reportages. Parmi nos faits d'armes, on peut citer l'interview exclusive de Carlos Tavares (CEO de Stellantis) et celles d'Andy Marsh (CEO de Plug) et de Jorgo Chatzimarkakis (Président de Hydrogen Europe). Nous avons aussi fait une couverture intensive du salon Hyvolution et avons assuré une présence sur des événements internationaux (European Hydrogen Week à Bruxelles, Monaco Hydrogen Forum, World Hydrogen Summit à Rotterdam).

Notre vidéo la plus populaire a fait plus de 14 000 vues. Pas si mal pour une chaîne très jeune et traitant d'un sujet qui commence juste à devenir grand public. 

En plateau, ou sur le terrain, on va évidemment continuer à vous informer sur les évolutions de cette jeune filière. 

Merci à nos soutiens (France Hydrogène, Hyvolution) et à nos sponsors (Hype, Gen-Hy, Bosch, Hyvia).

Voici la liste des entreprises et organismes qui ont répondu à nos invitations : ADP, Aerodelft, Aerospace Valley, Air France, Air Liquide, Alpine, Alstom, Association Brésilienne de l'hydrogène, Automobile Club de l'Ouest, Atawey, AVL, Blue Spirit Aero, BMW, Bosch, Bureau Veritas, Clhynn, Dii-Desertec, EODev, Elogen, Enhywhere, Elyse Energy, Enapter, Energy Observer, Engie, Extreme H, France 2030, France Hydrogène, Forze Hydrogen Racing, Forvia, Gas for Climate, Genevos, Gen-Hy, German Trade & Invest, GCK, GL Events, GRTGaz, Haffner Energy, H 24 Project, HDF Energy, Heven Drones, Hopium, HRS, Hydrogen Advisors, Hydrogen Airport, Hydrogen Europe, HyLight, Hyliko, Hy24 Partners, HYmpulsion, Hype, Hysetco, Hyvia, Idrogenia, IFPEN, Inocel, John Cockerill Hydrogen, Lhyfe, McPhy, MissionH24, Monaco Hydrogen Forum, Namx, PFA, Phinia, PlugPower, Pôle Véhicule du Futur, Région Bretagne, Roland Berger, Quantron, Safra, Stellantis, Storengy, Symbio, Task Force Hydrogène Medef International, Toyota Motor Europe, Universal Hydrogen, Université d'Orléans, Université de Pau, Vensys Group, Women for Green Hydrogen France, 45.8Energy.

mercredi 3 avril 2024

Lancement d'un podcast : l'automobile décryptée

je tente l'aventure du podcast avec l'Automobile Décryptée. C'est un podcast audio que l'on peut retrouver sur Spotify et d'autres plateformes.

Après tout, je viens du monde de la radio. Et je suis encore à l'antenne sur France Bleu Touraine, où depuis 9 ans je propose un autre regard sur l'actualité. J'essaie d'accompagner les auditeurs en leur expliquant comment cet univers se transforme avec l'électrification, l'arrivée de nouveaux acteurs et la digitalisation. 

Ce nouveau podcast est le reflet de ce que j'ai pu écrire pendant ces trois dernières années pour Autonews, à travers des chroniques bien informées et parfois grinçantes. 

Aujourd'hui, les débats se radicalisent et il faut choisir son camp. On est par exemple soit pro-électrique (et généralement militant), soit anti-électrique. Et il faut aussi choisir par rapport à Tesla, Apple, les Chinois, etc. 

Qu'il me soit permis d'apporter un regard plus nuancé, et surtout plus éclairé. Parce que je suis témoin des évolutions depuis plus de 30 ans et que je ne suis pas un influenceur qui vient de découvrir (et croit connaître) l'automobile, j'ai des choses à dire. L'avantage, c'est que j'ai une belle voix et que je ne suis pas là pour faire de la pub déguisée. 

j'ai eu l'occasion de parler de la lettre à l'Europe de Luca de Meo (Renault) et de son plaidoyer pour une industrie automobile plus forte en Europe, ou encore de Tesla qui fait face à la réalité (plus de concurrence, un ralentissement de la demande). Il y a bien d'autres sujets (conduite autonome, interrogations des constructeurs sur l'avenir du moteur thermique, montée des compétences sur le logiciel) sur lesquels je peux vous apporter mon expertise. 

Il suffit de s'arrêter et de faire le plein d'infos en trois minutes. 


vendredi 16 février 2024

Conférencier ou animateur : qualité garantie sur les thématiques mobilité et énergie

Depuis 30 ans, j'exerce en même temps que mes activités rédactionnelles (web, print, radio et TV) de l'animation de conférences. Mon expertise sur la mobilité et l'énergie est sollicitée pour de l'événementiel : forums, salons et autres réunions publiques ou privées.

En tant qu'animateur, je garantis une conférence préparée avec soin, vivante et laissant le temps à chacun de s'exprimer. Tout est fait pour tirer le meilleur des intervenants. Et surtout, le timing est respecté. 

Du côté des personnalités, il m'est arrivé de partager la scène avec Bertrand Piccard, l'explorateur Mike Horn, Jean-Louis Etienne, Luc Julia (expert de l'IA) et quelques autres (dernièrement Victorien Erussard, marin et capitaine d'Energy Observer), mais aussi des pilotes automobiles ou des politiques, jusqu'à des ministres. 

L'animateur que je suis connaît ses sujets, sait poser les bonnes questions, resituer le contexte et ne pas laisser passer des contre-vérités. je vois mon rôle comme celui d'un chef d'orchestre. 

En tant que conférencier, on recherche ma vision sur l'automobile du futur. C'est mon métier-coeur. Et ce thème, que j'ai décliné sous forme de livres et d'articles, m'a permis d'intervenir dans le cadre d'événements pour le public ou de séminaires. Mes champs de compétences : les enjeux liés à l'électrification, l'intelligence artificielle, la conduite autonome et les services connectés. Je suis aussi l'évolution de la compétition, qu'il s'agisse des 24 h du Mans, de la Formule 1 ou de nouvelles catégories. 

je traite également depuis longtemps les enjeux liés à l'énergie, en lien avec toute les formes de mobilité. C'est un domaine particulièrement complexe, qu'il ne faut pas aborder avec des certitudes, et encore moins par idéologie. Le tout-électrique ne fera pas tout, et bien d'autres thèmes s'invitent dans le débat, comme les e-fuels pour le moteur à combustion, ou l'hydrogène par exemple. 

Dans tous les cas, ce sera une intervention sur mesure. J'adapte toujours mes keynotes en fonction de l'auditoire, et surtout de l'actualité. C'est ça aussi l'avantage d'être journaliste. 

jeudi 1 février 2024

Une semaine bien remplie à Hyvolution

Trois jours sur place : je crois bien que c'est la première fois que j'assistais à la totalité d'une édition de Hyvolution. Il faut dire que cette année j'étais le représentant de deux médias partenaires de cet événement, qui est le plus grand en Europe dans le domaine.

J'ai travaillé bien sûr pour Hydrogen Today, qui avait un stand hébergé par Seiya Consulting (l'éditeur du site). En plus des nombreux papiers publiés en amont de Hyvolution (dont la cérémonie de remise du prix de l'Hydrogène d'Or, à laquelle j'ai assisté à la veille du salon), j'ai rédigé sur place des articles pendant les trois jours. Et j'ai aussi réalisé des interviews en vidéo. 

mardi 2 janvier 2024

+ 250 % d'audience pour le site Hydrogen Today


L'une de mes principales collaborations est le site Hydrogen Today, que j'alimente depuis 2015. Comme son nom l'indique, ce site traite l'actualité dans le domaine de l'hydrogène. 

Depuis sa création, il a publié plus de 4 000 articles en français et en anglais. Pour la seule année 2023, quelque 1 200 articles ont été réalisés. Ce chiffre témoigne de la montée en puissance de la filière hydrogène, en France comme dans beaucoup de pays dans le monde. 

Et forcément, le site voit son audience grimper. Et pas qu'un peu. Avec 600 000 lectures, il a enregistré une progression de + 250 % par rapport à 2022. 
 
Reconnu pour sa qualité, le site n'était pas très visible sur Google, où il faut respecter un certain nombre de règles pour le SEO. Grâce à une équipe, qui a travaillé sur le référencement et sur la promotion sur les réseaux sociaux, Hydrogen Today apparaît sur les radars. Et ce n'est qu'un début.