jeudi 1 décembre 2022

Un rendez-vous sur l'innovation avec Hyundai

A l'heure où les marques passent par des influenceurs pour vanter les mérites de leurs produits, ou pour animer leurs lancements, c'est plutôt rassurant de constater qu'on a encore besoin de journalistes spécialisés. 

Lors du salon Viva tech, à Paris, Audi m'avait choisi pour les accompagner sur la présentation de leurs technologies liées à la connectivité, l'électrification et la réalité virtuelle. Le 7 décembre, c'est pour Hyundai que je vais officier. je vais animer un webinaire de présentation de la Ioniq 6, la nouvelle vitrine de la marque. 

Cette berline au design hyper futuriste, qui revendique plus de 600 km d'autonomie, et qui concurrence Tesla, ainsi que d'autres références de l'électrique Premium, a bien d'autres atouts. Elle embarque bon nombre d'aides à la conduite, ainsi que des subtilités technologiques (rétro-caméras, voyants à LED sur le volant, éclairage intérieur et écrans high-tech). La recharge est ultra-rapide et on trouve même à bord des matériaux bio-sourcés.

Il s'agit d'une conférence en ligne, à destination des gestionnaires de flottes et des loueurs. Elle se fera en compagnie de : Lionel French Keogh : Président de Hyundai Motor France ; Julien Robert : Responsable Ventes LCD-VO, Remarketing & Nouvelles Mobilités ;  Laura Rodriguez-Tursan : Responsable des Ventes aux Entreprises ; Thibault Roussel : chef de produit senior.

J'avais déjà eu l'occasion de collaborer avec Hyundai sur d'autres événements liés au marché des flottes. Ce que recherche ce constructeur, c'est une compétence professionnelle. Il ne s'agit pas seulement de savoir animer et de dynamiser les échanges, mais aussi de connaître cet univers automobile en pleine évolution. 

La différence, c'est qu'on prépare un show pour le 7 décembre, avec un plateau TV pour un format talk, entrecoupé de vidéos.

vendredi 11 novembre 2022

Un passage TV sur Al Jazeera pour parler de taxis volants

Dans la mesure où je parle anglais, il m'est arrivé plusieurs fois de passer à la télévision sur France 24 (en duplex ou en plateau), afin de commenter l'actualité dans la mobilité. J'ai déjà évoqué des sujets comme l'électrification dans les transports par exemple.

Pour la première fois, je me suis livré à cet exercice pour Al Jazeera. La chaîne m'a contacté pour commenter le premier vol du taxi volant de Volocopter à Pontoise, au nord-ouest de Paris. Il se trouve que la RATP, ADP et la région Ile de France veulent proposer ce type de service pour les JO de 2024. 

Voici ce que j'en pense dans ce reportage :

French plan electric flying taxi service for Paris Olympics - YouTube

lundi 7 novembre 2022

Une semaine 100 % hydrogène à Belfort-Montbéliard

Après le Mondial de l'Auto et Equip Auto, c'est une autre folle semaine qui se profile. 

Dès ce lundi, je serai à Montbéliard. La ville y accueille les 8 et 9 novembre la seconde édition du forum Hydrogen Business for climate. Et le 10, je serai à Belfort pour une matinée dédiée à l'hydrogène et organisée au nom du réseau Eden i (Économie et droit de l'énergie dans un contexte industriel) par l'Université de Franche-Comté. 

dimanche 23 octobre 2022

Ma folle semaine porte de Versailles

J'ai rarement connu des semaines aussi intenses. Pourtant, je suis venu un paquet de fois au Mondial de l'Automobile et il m'a été donné de travailler sur le salon, soit pour animer des conférences, soit pour animer une TV du Mondial (c'était en 2016), à la demande du CCFA, qui a été absorbé depuis par la PFA.

Pour cette édition 2022, rien de tel n'était prévu. Même si j'avais rencontré Serge Gachot, le Président du Mondial, deux ans plus tôt lors du CES de Las Vegas, je pensais venir au salon comme un simple observateur. Mais, le destin en a décidé autrement.

jeudi 13 octobre 2022

Au coeur du Mondial de l'Auto

Cela fait 4 ans que le Mondial de l'Auto n'avait pas eu lieu à Paris. Pour son grand retour, le salon va proposer un pôle dédié aux énergies, avec une place qui sera accordée à l'hydrogène. Et il y aura en plus deux nouvelles marques françaises dédiées à cette forme d'électrification, l'une qui joue la carte de la berline sportive, l'autre celle du SUV.

J'y serai bien entendu dès le 17 octobre. Mais, je voulais faire plus qu'être un simple témoin. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de créer deux événements en vidéo, pour le compte du blog Hydrogen Today que j'anime pour l'éditeur Seiya Consulting. 

je vais d'abord réunir les acteurs de la filière H2 présents au Mondial, le 18 octobre au soir. Le premier talk vidéo se fera en présence du Président du Mondial, Serge Gachot ; de Didier Sommereau, de la société La Squadra, qui s'est occupée du pôle autour des énergies. L'événement se fera aussi en présence de Mehdi Ferhan (Hyvia), Richard Meyer (Stellantis), Kerian Jarry (Hopium), Faouzi Annajah (Namx), Mathieu Gardies (Hype), Xavier Ponchon (Plastic Omnium), Laurent Chauvin (Symbio), Adamo Screnci (HRS), Valérie bouillon-Delporte (vice-présidente de France Hydrogène) et Clément Janson (Pragma Mobility). 

Une belle affiche pour présenter le salon et l'actualité de la filière H2.

L'autre événement sera le 19 octobre un talk vidéo chez Hopium, à bord de la Machina Vision. Le fondateur de la marque, le pilote Olivier Lombard, sera au volant et je l'interrogerai sur ses ambitions, l'agenda et sa vision de l'écosystème hydrogène. 

Ces événements seront visibles sur youtube et partagés sur les réseaux sociaux liés à Hydrogen Today.

Par ailleurs, j'ai été sollicité pour animer deux conférences en public sur le Mondial de l'Auto. Mercredi 19, de 16 h à 17 h on abordera le thème "Au cœur des crises mondiales, l’industrie automobile saura-t-elle se réinventer ?", avec Matthieu Simon de chez Roland Berger, Flavien Neuvy de l'Observatoire Cetelem des mobilités de BNP Paribas et Xavier Horent de Mobilians.

Et le 21, de 12 h à 12 h 30, je ferai une conférence en anglais avec Gilles Normand de Prologium. Il s'agit d'une société taiwanaise qui développe une batterie à l'état solide. Soutenue par Mercedes et le constructeur vietnamien Vinfast, elle affirme avoir 10 ans d'avance sur la concurrence. 

je précise que je serai aussi présent sur Equip Auto, l'autre grand salon de l'auto qui se tient du 18 au 22 octobre et aussi à la porte de Versailles. J'y interviens le 21 octobre au matin pour animer des tables rondes sur le thème de la big data. 



mardi 30 août 2022

Discuter l'impact des technologies auto sur l'après-vente

je ne suis pas seulement un animateur de conférences, mais aussi un expert. Et à ce titre, il m'arrive d'intervenir pour parler du futur de l'automobile (et de la mobilité). 

J'adapte toujours mon discours en fonction du public, qu'il soit averti ou non. Et précisément, j'interviens aussi pour évoquer l'impact que vont avoir certaines technologies dans l'après-vente. 

Après m'avoir fait plancher en novembre 2021 devant des réparateurs, le groupe Ferron - basé à Etrelles, près de Rennes - me demande ce 2 septembre 2022 de parler devant des vendeurs de pièces détachées. Un public qui souhaite savoir vont avoir comme conséquences l'électrification et la montée en puissance des véhicules connectés sur leur business.

Ce sera donc dans les locaux de piecesetpneus.com, dans le cadre d'un séminaire.

On se soucie toujours de l'emploi de ceux qui fabriquent les moteurs et les véhicules, mais on parle beaucoup moins de ceux qui apportent du service. Parce que son entretien est réduit, et qu'il consomme par exemple moins de plaquettes de freinage, le véhicule électrique va donner moins de travail en après-vente. Mais, ce type de véhicule rencontre d'autres problèmes, en particulier en matière d'électronique de et logiciels. 

Parce qu'il faut anticiper sur les crises, plutôt que de les subir, j'aime bien faire ce type de conférences. Et l'interaction est plus directe avec les spectateurs. 

mercredi 17 août 2022

Invité d'Europe 1 sur la crise des semiconducteurs

Europe 1 m'a sollicité pour parler de la crise des semiconducteurs dans l'automobile. J'étais l'invité de Raphaël Devolvé dans Europe Soir, ce mardi 16 août à 19h30. 
L'occasion de parler de la dépendance à l'Asie, mais aussi des projets de STMicroelectronics en France et de Bosch et Intel Corporation en Europe.

Le replay, c'est par ici